© Festival de La Biolle, 2010-2013
Accueil Qui sommes-nous ? Historique Partenaires Liens Pour venir Contact

 Hors festival 

 Séances mensuelles 
 Autres manifestations 

 Le festival 

 Le dépliant 

 Les films 
 Agenda 
 Les invités 
 Animations 
 Avec les écoles 
 Billetterie 
 Restauration 

 Éditions précédentes 

 Photos 
 Revue de presse 

 Festival 2009 

 Festival 2010 
 Retour au festival 2016 
Facebook
 

du 9 au 13 nov. 2011

 3365 spectateurs pour le festival 2011 


Une fréquentation record : 17% d’augmentation depuis la dernière édition !
2131 spectateurs pour les 10 films à l’affiche et 1234 écoliers et collégiens invités pour les 3 séances scolaires !
Une soirĂ©e d’ouverture avec une salle archicomble pour le dernier documentaire d’Anne et Erik Lapied « Ils ont choisi d’être berger Â» et, Ă  toutes les autres sĂ©ances, une belle assistance Ă©galement !
La petite équipe de bénévoles qui organise le festival et qui a été sur pied pendant les 5 jours du festival est donc très satisfaite et heureuse.

Les festivaliers ont pu satisfaire leur curiosité et partager de beaux moments d’émotion avec la programmation exigeante qui leur était proposée.
Ils ont vĂ©cu de belles rencontres avec les marocains tenaces qui luttent contre le dĂ©sert et la pauvretĂ© dans « La pĂ©pinière du dĂ©sert Â» et les magnifiques femmes Toubous qui entreprennent chaque annĂ©e un long pĂ©riple dans le Sahara dans « Vents de sable, femmes de roc Â».
Ils ont Ă©tĂ© confrontĂ©s avec des problèmes dramatiques que vivent des paysans. Celui de la privatisation de l’accès Ă  l’eau Ă  Cochabamba, en Bolivie dans « MĂŞme la pluie Â», un film engagĂ© palpitant. Celui de l’accaparement des terres agricoles par des spĂ©culateurs dans « Planète Ă  vendre Â», un documentaire d’investigation passionnant. Celui du surendettement des petits paysans du Maharashtra qui sont acculĂ©s au suicide dans « Maudite pluie ! Â», un film indien poignant. Celui des ravages de la guerre civile dans un village colombien dans « Les couleurs de la montagne Â».
Ils ont voyagĂ© dans les steppes mongoles avec la belle histoire du garnement de « L’envol Â».
Ils ont Ă©tĂ© impressionnĂ©s par la virtuositĂ© de Murnau dans « L’aurore Â» et par la maĂ®trise des courts-mĂ©trages Ă©purĂ©s et lyriques de Vittorio de Seta qui tĂ©moignent de la vie des paysans, bergers, pĂŞcheurs et mineurs du sud de l’Italie dans les annĂ©es 1950.
Beaucoup se sont laissĂ© sĂ©duire par « Le quattro volte Â», un film singulier et poĂ©tique.

Pour avoir plus de détails sur le 27ème festival, voir photos et revue de presse du festival 2011.

 De belles rencontres
avec de nombreux invitĂ©s. 



Avec les réalisateurs venus présenter leur film : Anne et Erik Lapied, Laurent Chevallier et Anne-Françoise Leleux.
Avec des spécialistes du cinéma qui ont apporté leur éclairage sur les films : Michel Amarger, critique cinéma à RFI et François Fronty, enseignant en cinéma.
Avec la colombienne Erika Fumex.

Plusieurs débats animés : sur le pastoralisme savoyard, sur la délocalisation lucrative de l’agriculture, sur le système économique qui ruine les petits paysans indiens.

 Le prochain festival aura lieu
du 7 au 11 novembre 2012.
 



L’équipe du festival est déjà à la recherche de films, d’intervenants et de nouvelles idées pour cette 28ème édition.

Elle vous propose aussi chaque mois des films avec Cinébus et d’autres projections au fil de l’année.

Voir dans manifestations hors festival.

27è édition