© Festival de La Biolle, 2010-2013
Accueil Qui sommes-nous ? Historique Partenaires Liens Pour venir Contact

 Hors festival 

 Séances mensuelles 
 Autres manifestations 

 Le festival 

 Le dépliant 

 Les films 
 Agenda 
 Les invités 
 Animations 
 Avec les écoles 
 Billetterie 
 Restauration 

 Éditions précédentes 

 Photos 
 Revue de presse 
 Festival 2014 
 Festival 2015 
 Retour au festival 2016 
Facebook
 

du 8 au 13 nov. 2016

Pour sa 32ème Ă©dition, le festival vous propose de belles rencontres avec des femmes paysannes courageuses et passionnĂ©es : avec une jeune bretonne qui se bat pour s’installer et faire pousser ses plantes aromatiques dans « AnaĂŻs s’en va-t-en guerre », avec une Ă©leveuse du Bourbonnais qui a choisi comment elle voulait produire dans « Marie, un engagement paysan » et avec des berbères du moyen Atlas marocain dĂ©terminĂ©es Ă  s’assurer un avenir meilleur dans « Tisseuses de rĂŞves ».

Vous croiserez aussi de beaux personnages de femmes : Maria, la jeune maya d’« Ixcanul » qui voudrait s’enfuir de la plantation de cafĂ© oĂą elle travaille ; Amaia, benjamine d’une famille de paysans du Pays basque qui se heurte Ă  un père figĂ© dans les traditions dans « Amama » ; Ree Dolly, une jeune fille de 17 ans qui, dans une rĂ©gion isolĂ©e très pauvre du Missouri, lutte pour sauver sa famille dans « Winter’s bone ».

Vous pourrez dĂ©couvrir de belles histoires de transmission avec « Marius ou le temps des jonquilles » oĂą un vieux paysan ardĂ©chois raconte des souvenirs d’enfance Ă  la jeune rĂ©alisatrice, avec « Le potager de mon grand-père », ode touchante Ă  un papy jardinier et avec « MĂ©decin de campagne Â», hommage Ă  un mĂ©tier en voie d’effacement.

À l’affiche également, des documentaires qui interpellent. « Cousin comme cochon » s'interroge sur l’histoire du lien entre l’homme et le cochon. « La gueule du loup » nous invite au cœur d'un débat passionné sur les conséquences de la réintroduction du loup en France. « Le cauchemar de Philippe Layat » raconte la dureté de l’expropriation d’un paysan victime d’un grand chantier.

« Coup de chaud », un film tiré d’un fait divers met en scène le drame de la montée de l’intolérance dans un village ordinaire.
« La tortue rouge », un très beau film d’animation émerveillera petits et grands.

En prime, 3 courts métrages originaux !
Ecoliers et collégiens ne sont pas oubliés : 4 films leur sont offerts.

 De nombreux invitĂ©s 


6 réalisateurs présenteront leur film : Mathurin Peschet, Jérôme Ségur, Eric Boutarin, Daniel Blanvillain, Hélène Gaudu et Ithri Iroudhane.

Un professeur de cinéma accompagnera plusieurs projections.

Comme chaque année, des débats animés avec des acteurs du monde rural sont attendus.

 Les plus du Festival 


- Une exposition autour de la vache de l’artiste plasticienne Cécile Martin pendant toute la durée du festival, dans le hall d’entrée de l’Ebène.

- Un générique réalisé par des enfants du centre de loisirs, encadrés par Cinébus.

- Une ambiance festive et conviviale avec des pots offerts en fin de journée et la possibilité de repas communs chaleureux.

32è édition