Accueil Qui sommes-nous ? Historique Partenaires Liens Pour venir Contact
 

du 12 au 16 nov. 2014

 Hors festival 

 Séances mensuelles 
 Autres manifestations 

 Le festival 

 Le dépliant 

 Les films 
 Agenda 
 Les invités 
 Animations 
 Avec les écoles 
 Billetterie 
 Restauration 

 Éditions précédentes 

 Photos 
 Revue de presse 
 Festival 2012 
 Festival 2013 
 Retour au festival 2018 
Facebook

© Festival de La Biolle, 2010-2017

 LES INVITÉS DU FESTIVAL 


Xavier Jourdin et Mélanie Antoine, les deux co-auteurs du film accompagnent « Les ondes de Robert » mercredi soir 12 novembre.
La pianiste renommée Maria-Paz Santibanez qui est attachée culturelle de l’ambassade du Chili commente avec Marc Irmer, co-producteur du film, le drame chilien « Les sœurs Quispe » jeudi soir 13 novembre.
Le réalisateur de Wallonie Jean-Jacques Andrien présente son émouvant documentaire sur les producteurs laitiers belges « Il a plu sur le grand paysage » vendredi soir 14 novembre. Après la projection, débat également avec des professionnels de la filière lait.
Luc Serrano est aussi présent cette soirée pour la projection de son court « Réactions en chêne ».
Samedi matin 15 novembre, Daniel Frison, professeur de cinéma, cinéphile passionné et passionnant présente et analyse « Les glaneurs et la glaneuse », le documentaire sensible d'Agnès Varda. Le samedi soir, il accompagne également « Le démantèlement Â», superbe drame balzacien canadien.
Le samedi après-midi, le festival a le plaisir d’accueillir l’historien Ronald Hubscher, auteur du livre remarquable « Cinéastes en campagne Â» qui donnera une conférence sur l’évolution du regard des cinéastes sur le monde rural. Carte blanche lui a été donnée pour le dimanche matin 16 novembre. Il a choisi de présenter « Les Camisards ».
Stefano Bellotti , paysan poète rebelle, l’un des vignerons italiens frondeurs de « Résistance naturelle » est présent le dimanche après-midi ainsi que Philippe Héritier, viticulteur bio de Frangy.
Echange enfin avec Eglantine Stasiecki, distributrice du film et débat avec des agriculteurs confrontés au problème de la transmission, après la projection du film de clôture « Les chèvres de ma mère ».

Comme chaque année, des échanges et des débats passionnés en perspective donc !

  Partenariat avec l’Atelier des Arts 



Ses professeurs jouent pour accompagner « Kilifichu Â», un court métrage burlesque muet du biollan Pierre Granger : un ciné-concert attendu samedi soir !

  Un photographe et du théâtre 



Pendant toute la durée du festival, dans le hall d’entrée de l’Ebène, le photographe Jean-Pierre Bonfort présente sa belle exposition sur paysans et paysages malgaches.

Avec « C’était un petit jardin », la compagnie théâtrale chambérienne « Trompe-Jacqueline » nous entraîne dans une promenade burlesque, nostalgique et tendre à travers les jardins avant les films du dimanche après-midi.

30è édition